Stade Rennais : Une histoire en rouge et noir










En partenariat avec amazon.fr

1990-1991, Rennes se renforce, Jocelyn Rico ancien joueur du Paris Saint-Germain et de Cannes, François Omam Biyik international camerounaise et Arnold Oosterveer solide défenseur hollandais arrivent. C'est un échec, l'équipe de Kéru termine 20e au classement. Il faudra les rétrogradations administratives de Brest et Nice pour sauver Rennes de la relégation sportive.

La saison qui suit, Kéruzoré est limogé, René Ruello devient président du SRFC et Didier Notheaux devient entraîneur des « Rouge et Noir ». Peine perdue Rennes descend en D2.

Rennes doit assainir ses comptes, les « erreurs de castings » (Baltazar, Gutierrez, Shala) s'en vont, Rennes fait confiance aux jeunes Wiltord, Huard, Gourvennec...Les résultats suivent, Rennes termine 2e du championnat de D2 (battu pour l'accession en première division lors des barrages face à Cannes).

René Ruello souhaite s'appuyer sur le Centre de formation de Rennes, il va pour cela faire appel à un breton qui connaît bien la formation Michel Le Milinaire. Le Milinaire qui a fait les beaux jours de Laval pendant plus de 20 ans poursuit la politique jeunesse du club.

Le 7 juillet 1993, le groupe Pinault (La Redoute, Conforama, Fnac...) devient sponsor. François Pinault n'est pas un inconnu dans la maison puisqu'il contribua à la venue de l'attaquant ivoirien Laurent Pokou en 1973. Le Stade Rennais accroche la 2e place du championnat et les finances du club sont assainies.

Retour en première division, les « Rouge et Noir » attirent de nouveaux noms : Carteron, Marco Grassi, Rousset, ou encore Jensen viennent grossir les rangs rennais pour cette nouvelle saison.

Cette fois-ci Rennes est un club stabilisé, Michel Le Milinaire parvient à maintenir Rennes (13e au classement général). Gourvennec quitte Rennes pour signer chez le voisin nantais. Mais le recrutement rennais est bon, ainsi Darcheville, Ziani ou le gardien Pandurovic arrivent. Rennes termine 8e, possède une des meilleures attaques de l'hexagone avec Grassi, André et Wiltord et se qualifie pour la Coupe Intertoto.

En ce début de saison 96, Rennes parcourt l'Europe (Tel Aviv, Lucerne, Ségesta...) sur le banc Yves Colleu a pris la relève de "Mimi" Le Milinaire.

A la pointe de l'attaque rennaise, Marco Grassi est parti rejoindre Monaco, à sa place, un certain Stéphane Guivarc'h. Très vite Guivarc'h devient le chouchou du public, le breton termine 1er du classement des buteurs avec 22 buts. Rennes terminera à la 16e place.

Saison 1997-1998, René Ruello choisit de confier le club à Guy David, de nombreux départs ont eu lieu, Wiltord à La Corogne (puis prêté à Bordeaux), Guivarc'h de retour à Auxerre...Les Rennais puisent dans leur centre de formation : les jeunes Bigné, Dabo, Silvestre accompagnent les anciens Lambert, Viaud, Grégoire...

A mi-saison, les Rennais sont au fond du trou, la relégation pointe déjà son nez. Mais les rennais ne lâcheront rien, Kaba Diawara prêté par Bordeaux arrive en renfort comme joker. Choix payant, le Franco-Guinéen s'adapte très vite au jeu rennais. Les « Rouge et Noir » reviennent au classement et c'est lors de la dernière journée que le SRFC obtient son maintien en battant Toulouse 1-0 (but de Diawara).

François Pinault très attaché au club de son enfance reprend le SRFC. Pierre Blayau est propulsé Président du club et Paul Le Guen, joueur breton international français est nommé entraîneur, Yves Colleu devenant son adjoint.

Le recrutement rennais est judicieux : Sommeil, Nonda, Arribagé, Revault arrive en renfort. Rennes rivalise avec les meilleures équipes du championnat. A mi-parcours, les hommes de Paul Le Guen sont 3e ; au final les rennais terminent à la 5e place avec 10 points d'avance sur le 6e Lens.

Le Guen jouit d'une forte cote de popularité en Bretagne. La saison 1999-2000, le Stade affronte la Juventus de Zidane, les Bretons font mieux que se défendre, défaite 2-0 à Cesena, 2-2 à Rennes. Dans le championnat français les « Rouge et Noir » termine à la 13e de l'exercice.

Le Stade Rennais F.C. continue sa politique de formation Reveillère, Escudé, Danic, N'Diaye sont appelés régulièrement par Le Guen. Pour son centenaire d'existence, le Stade Rennais se classe 6e avec de belles performances à l'extérieur.

Saison 1999-2000


la suite...

Saison 1998-1999


la suite...

Saison 1997-1998


la suite...

Saison 1996-1997


la suite...

Saison 1995-1996


la suite...

Saison 1994-1995


la suite...

Saison 1993-1994


la suite...

Saison 1992-1993


la suite...

Saison 1991-1992


la suite...

Saison 1990-1991


la suite... 1